Création de l'Office Chérifien des Phosphates

A sa création, la forme juridique de l'Office Chérifien des Phosphates (OCP) est unique en son genre. Il ne s'agit ni d'une régie directe de l'Etat, ni d'une entreprise privée. Selon les termes utilisés par un haut fonctionnaire du Protectorat, l'OCP est une «sorte de société qui n’aurait qu’un actionnaire unique : l’Etat». Cela lui permet de conjuguer la flexibilité du privé et la rigueur du public.

Partager sur

DÉFILEZ POUR DÉCOUVRIR