Nouveau statut de l’OCP promulgué par dahir

L’article premier du dahir dispose que « Le monopole d’Etat concernant l’exploitation des phosphates institué par le dahir du 6 Joumada I 1338 (27 janvier 1920) demeure confié à l’Office Chérifien des Phosphates. Cet office constitue un établissement public doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière et placé sous la tutelle administrative du ministre de l’économie nationale ». Le nouveau statut exprimait surtout le désir de l’Etat du Maroc indépendant d’impliquer davantage l’Office dans le développement de l’économie nationale.

Partager sur

DÉFILEZ POUR DÉCOUVRIR